Io e mio fratello come back!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Io e mio fratello come back!

Message par Firo Acerbi le Jeu 11 Sep - 19:32






Acerbi Firo


♦ feat :Lifty humain happy tree friends♦

Qui Suis-je?



♦ NOM :: Acerbi♦

♦ PRÉNOM :: Firo♦

♦ ORIENTATION (sexuel) :: Bi♦

♦ RACE :: Méthamorphe♦

♦ MÉTIER :: Mafieux (Chef des Despairs) ♦

♦ POUVOIR DE BASE :: ADN Canin et queue ♦

♦ SPÉCIALITÉ :: (eau / feu / plante ) uniquement pour les démons ♦


Ai-je beaucoup changé?





Firo mesure un bon mètre quatre-vingt/ quatre-vingt-cinq. Plutôt élancé et fin, il reste tout de même bien proportionné. Il a de la force bien que sur le coup on dirait plutôt un garçon fragile. Ouais ça ne sert à rien d’avoir des supers muscles en mode gonflette. Firo est un sprinter tout comme son frère, au vu des nombreux ennuies qu’ils se sont attirés faute de se battre on sonne la retraite. Firo possède tout de même une certaine habilité aimant narguer ses adversaires quand il est perché sur une branche un balcon ou n’importe qu’elle autre surface en hauteur.
 
 Il a toujours le sourire aux lèvres, enfin en général, sinon dites-vous que quelque chose va pas ou que vous l’avez fâché. Ses yeux verts et fins lui donne un côté mesquin. Il a des cheveux mi-longs verts, oui verts ! Avec quelques mèches qui tombent sur ses yeux. Son regard constamment joueur est parfaitement assortit à son sourire. On pourrait bien déceler une lueur de joie dans ses yeux, mais non, son regard est aussi pourri que celui de son frère jumeau, quant à la raison pour laquelle ses yeux sont parfois dorés elle est toute aussi inconnue que pour son frère.
 
Firo dans sa vie d’humain était souvent habillé avec un pantalon noir un minimum classe, mais pas trop. Une paire de chaussure en général en cuir souple. En haut il porte essentiellement des chemises blanches bien qu’il lui arrive parfois de mettre de simple-t-shirt. Par-dessus une veste sans manche noir ou un de ces espèces de pull sans manches, comme son jumeau. Avec le tout, il portait souvent une cravate jamais entièrement serrée pour concerner son côté décontracté. Et un porte-clés avec une queue de raton laveur toute douce. Il possède contrairement à son frère une longue écharpe à carreau allant du vert de ses yeux au vert le plus foncé. Firo n’a rien contre les chapeaux il en porte très rarement, ou alors, s'il en porte c'est pour taquiner son frère et pousser la confusion jusqu’au bout devant des étrangers en prenant possession du chapeau de Drew en lui donnant à celui-ci son écharpe dont il ne se sépare jamais. Peut importe comment il la porte, il l'a toujours sur lui.

C'est mon caractère!





Firo est quelqu’un qui, en apparence est très jovial. Très sociable, il relève seulement certaines choses et ignore les autres, il n’en fait décidément qu’à sa tête. Pas toujours au plus grand plaisir de son frère. Derrière ses airs de gentil garçon il peut être assez acerbe, le tout avec le sourire, sinon ça fait ne pas assez chier les gens. Firo est totalement condescendant. Il dit ce qu’il pense en général et s’y donne à cœur joie, ce qui peut être frustrant, sauf pour son frère qui comprend toujours où il veut en venir même si parfois ses paroles peuvent vous faire douter entre vérité et plaisanterie.
 
Il reste tout de même un garçon assez posé, qui observe tout et  qui prends en compte chaque détail. Très joueur, il a tendance à beaucoup bouger. Il a des tendances excentriques, quoi qu'on ne puisse pas être sûr de pouvoir se fier à ce qu'il veut bien faire paraître. Véritable petit diable, il ne ressent de compassion pour personne, sauf  pour sa famille, et encore. Son attention se focalise sur son  frère en générale, bien qu’il puisse dans des cas très rare être doux avec d’autres gens, encore faut-il que ce ne sois pas pour mieux les manipuler.
 
 Parfois vous pourrez peut-être le voir posé et calme. Ce genre de moment où il risque de vous envoyer balader sévèrement car quelque chose l’interpelle, le contrarie l’énerve. Très fusionnel avec son frère Drew, il n’y a vraiment qu'avec lui qu'il se sent bien et qu’il paraît tel qu’il est. Toujours près à faire des plans tous plus loufoques les uns que les autres, Firo aime vraiment s’amuser.  Les jeux de cartes et la boisson lui font le plus grand bien. Il boit autant que son frère, bien que ça le rende encore plus excentrique. Quand il veut quelque chose il fait tout pour l’avoir, en général il le vole ou utilise d’autres moyens pas nets. Toujours de mèche avec son frère ils sont liés malgré la distance. Ils sont nés jumeaux et leur âmes liés. S’il comprend son frère mieux que personne ce n’est pas pour rien. Il a même apprit à prendre la personnalité de son frère quand il voulait pousser le vice jusqu’au bout. Quand il s’agit de perturber des gens les deux frères sont professionnel dans cet art.
 
Le temps à quelque peu passé et Firo a évolué dans son mental, de un sur de chez sur son frère avant tout et les autres on s’en fou. Il à apprit à apprécier de plus en plus la torture et s’il le faut il ne dira pas non pour en faire une petite séance. Toujours le sourire aux lèvres rien à changer il est superficiel avec un aspect réel devant les gens et redeviens lui-même en la seule présence de sont frère. 



Ce qui m'a conduit ici






On est né en 1915, deux petits êtres qui arrivent dans la famille Acerbi. Se ressemblant comme deux gouttes d’eau. Drew mon frère jumeau et moi, Firo. Notre famille est une famille de mafioso à New york, du coup on à grandit dans cet environnement. Petit je dormais avec mon frère, on dormait dans le même lit. Avec lui on en à fait voir des vertes et des pas mur à nos parents, des coups fourbes, leur faire perdre là tête à nous faire nous confondre.
 
Très jeune notre père nous à initié aux affaires de famille, et puis il fallait qu’on sache se battre et utiliser des armes à feu, car ne sait-on jamais entre mafieux ça peut vite déraper. Le Padre voulait qu’on puisse se défendre tout seul. La famille était grande avec plein de cousins de tantes et d’oncles dans tout les sens, mais nous on devait prendre le relais quand le paternel sera  mort donc on devait bosser dur pour être digne de lui. Très vite il à pris l’habitude de nous convoqué séparément.
 
Son bureau était vraiment très grand vaste et tout, petit je m’asseyais dans un des fauteuils en cuire en face de lui et me calais bien au fond alors que mes pied ne touchais pas le sol.  Je jouais avec un fusil démonter pendant qu’il me parlait de responsabilité et tout et tout. J’écoutais même si je donnais l’impression de ne rien avoir à foutre de se qu’il disait au début ça l’énervait mais il à vite compris que je ne cherchais pas à l’offusquer. Et quand je ressortais du bureau c’était le tour de Drew ou inversement. Quand je devais l’attendre je me mettais sur le petit muré dans la court extérieure qu’il fallait traverser pour allez voir notre père. Je m’allongeais une jambe dan le vide et observais le ciel en attendant mon frangin, sourire aux lèvres.
 
Vers mes 12 ans, enfin nos 12 ans avec Drew on à commencer à trainer vraiment dans le quartier et puis le paternel nous donnait quelque mission à accomplir. Et plus on grandissait plus on se faisait notre nom aux seins de la famille et aux seins des gens avec qui on devait traiter. Les frère Acerbi  étaient là, fouteur de merde, on prenait ce qu’on voulait et on ne sait pas comment on s’en sortait toujours. Certain nous on surnommer les chanceux. Ouais d’après les ancêtres on avait la chance avec nous. Je trouvais ça plus ou moins vrai surtout valable dans on était ensemble. L’adolescence à aussi été la période pendant laquelle à mon avis on était le moins souvent ensemble, avec disons nos conquête personnelle à droite à gauche, on se les racontait bien sur mais du coup on passait moins de temps ensemble. Mais on restait toujours très fusionnelle.
 
C’est sur le coup de mes hm… 18 ans que j’ai trouvé l’amour, première fois que je reste avec une femme, je ne suis pas de ses grand romantique loin de là, prenant toujours une position de dominateur comme mon frère,  je faisais les choses comme bon me semblais. Ce fut une période sympas je m’amusais bien entre l’amour et le vole, oui parce que je suis kleptomane… Et en plus avec Drew on fait du vole organisée. Contrairement à mon frère qui était un feignant et qui prenais les choses facile moi parfois j’aimais prendre ce qui était inaccessible, Je poussais mon frère à viser toujours plus haut avec moi, le faisant sortir de son siège et lâché son verre d’alcool que je prenais quand même la peine de boire son verre avant de l’entrainer faire une énième connerie.
 
La fille qui fut mon premier amour est repartie au bout d’un peu plus d’un an, elle avait peur car j’étais un bandit comme elle disait. Elle n’avait pas tord, avec la loi sur la prohibition, tout les mafieux de New York avait commencé à faire d’énorme profit et tout était bon pour faire chanté les autres. Du coup avec le frangin on était souvent prit en chasse et nous même on traquait les traitres ou on cherchait comment faire plier les membres des autres grandes familles de mafioso, en gros mort et torture c’était devenu notre spécialité après le vole bien sur !
 
Autre grande année qui m’a marqué c’est en 1937, on avait 22ans et je sortais avec une de ses filles qui vous fait tomber direct. Drew sortait avec une nana depuis un moment, je la connaissais puisqu’on avait cambriolé sa maison. Mais bon le frangin c’était entiché et je n’avais rien à dire là-dessus. Enfin jusqu’à qu’il se passe quelque chose avec elle, un truc du genre elle l’aimait pas vraiment et tout le bordel. Bref à cause de cette idiote mon frangin c’est renfermer sur lui-même, au point même ou je crois que j’étais un dès seul qui pouvait encore l’approcher sans qu’il m’envois boulet. J’avais été la voir la donzelle après l’incident en passant par la fenêtre un soir. Elle cru dans un premier temps que j’étais Drew, mais mon sourire limite sadique lui retira vite cette idée. Je ne lui ai rien fait cette nuit là, je n’aurais pas osé faire quelque chose qui aurait pu briser mon lien avec mon frère. Bien que l’envie était là, lui faire payer son arrogance.  J’ai juste parlé avec elle assis sur le bord de sa fenêtre. J’ai essayé de comprendre. Et je suis reparti non sans avoir voler quelques pièces et bijoux. Cette catin venait de briser mon frère et à cause de notre relation j’en souffrais aussi car je pouvais ressentir son amertume qui venait se heurter à mon tempérament explosif. Bien sur on continua à aller au bar et à faire des conneries, mais Drew était devenu encore plus acerbe et repoussait les gens très facilement.
 
Deux ans se sont écoulé depuis que Drew est devenu misanthrope, je mis suis habituer, sa souffrance est la mienne comme toujours, cette impression de boumerang entre nos sentiments. Je sais très bien qu’il sentait quand j’allais mal ou que je ressentais ça douleur. C’est assez étrange ça à toujours été comme ça depuis tout jeune. La tournure des évènements devenais limite dramatique père rageait que Drew s’isole tout le temps, moi malgré ma pseudo bonne humeur je n’écoutais plus ses directives, on en faisait plus qu’à notre tête mon jumeau et moi. En deux ans on a voulu viser plus haut que notre père, on est devenu bien plus proche, on a voulu être plus puissant et ne plus souffrir à cause de personne, seul maître de nous même et non instrument à des fin personnelle pour un autre.  Nous qui étions la fierté de la famille avons été renié.
 
Aujourd’hui c’est notre anniversaire on à 24 ans et on est en 1939, la seconde Guerre mondial vient d’être déclaré et nous on a pas mal de gens à nos trousse. On est malin mais on sait pertinemment se qui attend les traitres et c’est la mort et il n’y a rien de pire que de fuir. Alors ce jour là, celui de nos 24 ans dans notre chambre d’hôtel on a tout deux sortit notre pistolet et on c’est regardé, pas besoin de parler on se comprend parfaitement. J’ai enlacé mon frère encore une fois avant de lui dire à l’oreille «  retrouve moi en enfer, on à pas fini de faire du grabuge » c’est vrai vivant ou mort on peut toujours conquérir le pouvoir. Je me suis reculé et j’ai placé le canon du pistolet sur la tempe de mon frère alors que lui faisait de même pour moi, un dernier sourire joueur de notre part et on à appuyé simultanément sur la gâchette, laissant nos corps tomber au sol sourire aux lèvres. Peu importe ou on allait on était jumeaux et donc on se retrouvera forcément après tout la chance est avec nous et nos âmes sont liés.
 
 
 
Ces dix dernières années bambino !
 
Y à eut beaucoup de remue-ménage dans tous les sens avec cette histoire de Destin et puis fidèle à nous-mêmes, on n’est pas allé se foutre dans la merde le frangin et moi ! On a observé tranquillement les agissements de tout ce petit monde, une vrai mine d’info tout ce bordel ! Et puis les mois ont passé des gens ont disparu et les clans se sont éclatés et là avec le frangin on a vu une opportunité la disparition du chef des peines. Du coup y avait plus vraiment de raison de foutre l’anarchie ici y avait plus rien. Mais bon on a commencé à trainer dans l’ancien quartier des peines et puis à récupérer les anciens membres les choses allaient changer et pour ça il fallait de nouveau une autorité dans le coin, droit qu’on s’est prit sans demander ! Du coup les Despairs sont nés, nouveau clan, nouveau fonctionnement, notre fonctionnement, notre façon de régner sur les  autres ! En fin de compte beaucoup de choses on changé et on a monté ce qui se rapporte plus à une organisation mafieuse qu’à un clan. Et si on a réussi à tenir toutes ces années c’est parce que Drew est moi on est qu’une seule personne au final, pas besoin de se contredire, on se comprend toujours aussi bien même dans la mort ! Et plus que jamais je dirai qu’on est une seule et même personne et ça on l’a bien assimilé au cours de ces dix dernières années. Notre amour fraternel nous lie et il est impénétrable c’est comme ça, c’est la vie ! Entre autre la gestion qu’on a procuré au clan nous à permi de gérer le tout en restant dans l’ombre et restez incognito aux yeux du reste de inferni. De toute façon avec la prétention des membres c’est presque normal ils pensaient tous pouvoir être chef un jour après le départ de Taki et nous on les a gentiment remis à leur place, séance de torture à l’appuie s’il le fallait ! Après tout on n’est pas des anges et on ne là jamais été sauf que maintenant on peut faire ce pourquoi on à été élevé mais d’une façon quelque peu différente de notre père !


Je suis son pantin...



♦ PSEUDO :: éhéh j'ai toujours pas de pseudo n_n♦

♦ AGE :: 18 ans♦

♦ OU TU AS CONNUS LE FOW ? :: ancienne version♦

♦ DES COMMENTAIRES ? :: pas plus que la dernière fois, j’aime bien le nouveau design  ♦

♦ CODE ::  [validé]

avatar
Firo Acerbi
Métamorphe

Messages : 22
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Io e mio fratello come back!

Message par Jun Yami le Jeu 11 Sep - 19:34

Bienvenue enfin plutôt bon retour parmi nous! et puis Le grand manitou passera pour ta fiche et je suppose qu'on va revoir ton frère sous peu aussi!
avatar
Jun Yami
Sorcier(ère)

Messages : 81
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 21
Localisation : là où tu me trouvera pas

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Io e mio fratello come back!

Message par Zeck Skyhigh le Jeu 11 Sep - 19:57

Saluuut, toi! Bon retour parmi nous!
avatar
Zeck Skyhigh
Sorcier(ère)

Messages : 125
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 29
Localisation : Sous la douche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Io e mio fratello come back!

Message par Firo Acerbi le Jeu 11 Sep - 20:08

Merci bien je suis sur qu'on va s'amuser tous ensemble x)
avatar
Firo Acerbi
Métamorphe

Messages : 22
Date d'inscription : 10/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Io e mio fratello come back!

Message par Misao Rukkia le Jeu 11 Sep - 20:09

bon retour ^w^
avatar
Misao Rukkia

Messages : 33
Date d'inscription : 12/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Io e mio fratello come back!

Message par Zeck Skyhigh le Ven 12 Sep - 7:21



Validé(e)



B
on retour à toi Compadre!


Ta fiche est validée! De ce fait, ton avatar a été recensé, ton métier listé, ton rang à été mis à jour ainsi que ta race. Ton coffre a été mis à disposition dans le topic prévu à cet effet.

Tu peux d'ores-et-déjà commencer à RP, voter et jouer et tu peux également, si tu le souhaites car c'est facultatif, faire ta fiche de lien.

En te souhaitant de passer d'agréables moments (ou tes pires moments) en Inferni et bon jeu.

Crédit: Cali' in Epicode
avatar
Zeck Skyhigh
Sorcier(ère)

Messages : 125
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 29
Localisation : Sous la douche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Io e mio fratello come back!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum